Les nouveaux astéroïdes

 LES NOUVEAUX ASTEROIDES

 

De nombreux nouveaux astéroïdes ont été découverts au-delà de l'orbite de Neptune, dont certains sont d'une taille plus importante que celle de Pluton.

Depuis la version 9 d'Astro-PC, vous pouvez afficher jusqu'à 23 astéroïdes différents sur une carte du ciel. En voici la liste : Chiron, Cérès, Pallas, Vesta, Junon, Sedna, Varuna, Quaoar (2002 LM60), 1992QB1, Ixion, Astraea, Orcus (2004 DW), 2002AW197, Amor, Psyché, Eros, Pholus, Nessus, Haumea (2003EL61), Eris/Xena (2003UB313), Makemake (2005 FY9), Sappho et Hygiea. En ce qui concerne ces deux derniers corps planétaires, ils ne sont disponibles qu'à partir de la version 9. 

Depuis la version 11 de nos logiciels, Astro-PC vous propose plus de 110 astéroïdes ! Ils sont classés selon leur famille de corps céleste : Ceinture principale, famille d'Apollon, famille de Cybèle, famille d'Amor, Troyens, Centaures, Cubewanos, Plutinos, Objets épars, Objets détachés, Nuage d'Oort et Nuage de Hills. Une couleur peut par ailleurs être attribuée à chaque famille pour les distinguer.

Pour savoir comment intégrer les astéroïdes sur une carte du ciel, cliquez sur le menu Options, sélectionnez Planètes et points particuliers, puis cliquez sur le bouton Aide et sur le choix Points programmables. Les astéroïdes sont disponibles pour les années 1600 à 2200 avec Astro-PC, et 1860 à 2060 pour les autres programmes.

 

Données astronomiques :

Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur les astéroïdes proposés dans Astro-PC.

Chiron : ce planétoïde tournant autour du Soleil est un “centaure”, c'est-à-dire un astéroïde dont l’orbite croise celle des planètes externes du système solaire. C'est un corps rocheux de près de 200 km de diamètre. Son orbite est située entre Saturne et Uranus. Il lui a été donné le nom du centaure Chiron (dans la mythologie grecque). Cet astéroïde a été découvert par Charles T. Kowal le 18 octobre 1977.

Cérès : c’est la plus petite planète naine connue du système solaire, et la seule située dans la ceinture d’astéroïdes. Elle a été découverte le 1er janvier 1801 par Giuseppe Piazzi et porte le nom de la déesse romaine Cérès. Avec un diamètre d’environ 950 km, c’est le plus grand et le plus massif objet de la ceinture d’astéroïdes, situé entre les orbites de Mars et Jupiter.

Pallas : c’est le troisième plus grand astéroïde de la ceinture principale du système solaire, après Cérès et Vesta, et le deuxième astéroïde découvert. Cela a eu lieu par hasard le 28 mars 1802 par Heinrich Olbers. Charles Messier fut cependant le premier à l’observer en 1779 alors qu’il suivait la trajectoire d’une comète, mais il prit l’objet pour une simple étoile. Son diamètre est d’environ 500 km.

Vesta : ce corps céleste de la ceinture d’astéroïdes a été découvert le 29 mars 1807 par Heinrich Olbers. C’est le quatrième astéroïde à l’avoir été, et il lui a été donné le nom de la déesse romaine Vesta. Avec un diamètre moyen d’environ 530 km, Vesta est le deuxième plus gros corps de la ceinture (après Cérès). C’est également l’astéroïde le plus brillant, suffisamment pour être discernable à l’oeil nu à certains moments.

Junon : c’est l’un des principaux astéroïdes de la ceinture principale, et le deuxième plus massif de sa classe spectrale. Lors de sa découverte, le 1er septembre 1804, par l’astronome Karl Ludwig Harding, il est devenu la troisième planète mineure connue après Cérès et Pallas. Il tire son nom de Junon, la femme de Jupiter dans la mythologie romaine. Protectrice des femmes, elle symbolise le mariage lorsqu’elle est représentée recouverte de voiles, et elle est associée à la fécondité.

Sedna : en astronomie, une planète naine est un type d’objet céleste du système solaire, intermédiaire entre une planète et un petit corps. Ce terme a été adopté en 2006 par l’Union astronomique internationale afin de clarifier la classification des objets tournant autour du Soleil. Aujourd’hui, cinq objets sont reconnus comme planète naine : Eris, Pluton, Makemake, Haumea et Cérès. Pour plus d’informations sur Sedna, voyez ci-après.

Varuna : c’est un objet massif de la ceinture de Kuiper d’environ 1000 km de diamètre. Il a été découvert par Robert S. McMillan le 28 novembre 2000. C’était la première fois qu’un objet de diamètre supérieur à Cérès était observé dans cette région, à tel point que les médias parlèrent à l’époque d’une 10e planète. Mais quelques mois après on découvrait Ixion, qui surpassait Varuna en taille (actuellement, on estime toutefois que le diamètre d’Ixion avoisine seulement 760 km).

Quaoar : c’est un objet massif de la ceinture de Kuiper découvert en 2002 par les astronomes Chadwick A. Trujillo et Michael E. Brown. Sa désignation temporaire fut 2002 LM60. Son diamètre estimé est de 1280 km, ce qui faisait de lui, lors de sa découverte, le plus grand planétoïde du système solaire. Sa découverte fut un argument de plus pour les opposants au statut de planète de Pluton. Ils estimaient à juste titre que la ceinture de Kuiper pouvait contenir plus d’une dizaine d’objets de la taille de Quaoar. Depuis, des objets encore plus grands ont été découverts : Orcus, Sedna et Eris, en 2005.

1992QB1 : c’est un petit corps découvert au-delà de l’orbite de Neptune par David C. Jewitt et Jane X. Luu en 1992, et le premier membre connu de la ceinture de Kuiper. Il est aujourd’hui uniquement désigné par sa référence 1992 QB1. Celle-ci a été dérivée (en anglais) en « QB1-o’s » (cubewanos), qui désigne tout objet de la ceinture de Kuiper orbitant au-delà de 41 UA et n’est pas soumis à l’influence des planètes extérieures. Ses dimensions sont d’environ 120 km.

Ixion : c’est un objet de la ceinture de Kuiper découvert le 22 mai 2001. Son diamètre a d’abord été estimé entre 1200 et 1055 km, mais on l’estime maintenant à 760 km. Ixion fait partie des plutinos, objets ayant une résonance orbitale (rapport 2:3) avec Neptune. Il a été nommé d’après Ixion, personnage de la mythologie grecque. Sa désignation temporaire fut 2001 KX76.

Astraea (Astrée) : c’est un gros astéroïde de la ceinture principale, découvert le 8 décembre 1845 par Karl Ludwig Hencke. Il tire son nom (“fille-étoile”) de la fille de Zeus et Thémis. Astrée et sa mère étaient des personnifications de la justice. Ses dimensions sont d’environ 120 km.

Orcus (2004DW) : c’est un objet massif de la ceinture de Kuiper découvert le 17 février 2004 par Michael E. Brown, Chadwick Trujillo et David L. Rabinowitz. Orcus se devait de porter le nom d’une divinité des Enfers, car son orbite et sa taille sont comparables à celles de Pluton. Les découvreurs ont proposé Orcus, qui fut adopté et promulgué le 22 novembre 2004. Orcus est à la fois un autre nom du dieu grec Thanatos et une divinité infernale romaine distincte. Son diamètre est d’environ 950 km.

2002AW197 : cet astéroïde n’a pas encore de “nom officiel” ni même provisoire. C’est un objet transneptunien, découvert en 2002 par une équipe menée par Michael E. Brown. Il s’agit d’un cubewano, comme 1992QB1, et possède un diamètre d’environ 700 km.

Amor : c’est un petit astéroïde (1,5 km) qui a été découvert par Eugène Joseph Delporte le 12 mars 1932. Il lui a été donné le nom du dieu romain de l’amour, Amor, mieux connu en tant que Cupidon.

Psyché : c’est le treizième plus gros astéroïde de la ceinture principale, mesurant 250 km de diamètre. Il a été découvert par Annibale de Gasparis le 17 mars 1852, et nommé d’après la nymphe grecque Psyché.

Eros : c’est un astéroïde de type S de la famille des Amors, découvert le 13 août 1898 par l’astronome allemand Gustav Witt, le premier de cette famille à être découvert. Ses dimensions sont d’environ 30 x 10 x 10 km.

Pholus : c’est un “centaure”, un astéroïde dont l’orbite croise celle des planètes externes du système solaire. Il a été découvert le 9 janvier 1992 par David Rabinowitz. Son nom vient de Pholus, frère du centaure Chiron dans la mythologie grecque. Ses dimensions sont d’environ 200 km.

Nessus : comme le précédent, c’est également un centaure. Il a été découvert par le programme Spacewatch en 1993, et porte le nom de Nessus, un centaure de la mythologie grecque. Peu de choses sont connues sur cet astéroïde.

Eris (2003UB313) : c’est la plus grande planète naine connue du système solaire, et le neuvième plus grand objet orbitant directement autour du Soleil. Cet objet transneptunien, le plus éloigné du Soleil, mesure entre 2300 et 3 000 km de diamètre, et est 27% plus massif que Pluton. Il est situé dans une région de l’espace au-delà de la ceinture de Kuiper, et possède un satellite naturel. Il porte le nom de la déesse grecque Eris, et avait été provisoirement nommé Xena.

Haumea (2003EL61) : c’est une planète naine de la ceinture de Kuiper, et un plutoïde. Il a été découvert en 2005 par l’équipe de J. L. Ortiz en Espagne, et en 2004 par celle de Mike Brown aux États-Unis. La découverte a été créditée à l’équipe d’Ortiz, qui fut la première à annoncer l’objet. Sa dénomination provisoire était 2003 EL61. Il possède deux satellites naturels. Dans sa plus longue dimension, Haumea mesurerait entre 1960 et 2500 km, à peine moins que Pluton et deux fois plus que Cérès. Il porte le nom de la déesse hawaïenne de la fertilité et de la naissance.

Makemake (2005FY9) : c’est la troisième plus grande planète naine connue. Elle appartient à la ceinture de Kuiper et a été découverte en 2005 par Michael E. Brown, Chadwick Trujillo et David Rabinowitz. Elle n’a aucun satellite connu, ce qui la différencie des autres planètes naines de la ceinture de Kuiper. Son diamètre est d’environ trois quarts de celui de Pluton. Maké maké est le Dieu créateur dans le panthéon traditionnel de Rapa Nui sur l’île de Pâques.

Sappho : ce corps céleste a été découvert par Norman Robert Pogson le 2 mai 1864. Son diamètre est d’environ 80 km, et il fait partie des astéroïdes de la ceinture principale. Il lui a été donné le nom d’une poétesse grecque de l’Antiquité.

Hygiea (Hygée) : c’est le quatrième plus gros astéroïde de la ceinture principale, avec un diamètre de 400 km. Il a été découvert par Annibale de Gasparis le 12 avril 1849 à Naples. Il porte le nom d’Hygie, la déesse grecque de la santé (dont le nom a aussi donné le mot hygiène), fille d’Asclépios. 
 

Voici quelques autres informations sur les astéroïdes importants découverts dernièrement.

 

Eris/Xena, Quaoar, Orcus, Haumea, Makemake :

La découverte d'Eris (anciennement Xena) a remis en question le terme de "planète" pour Pluton. En effet, d'une taille d'environ 2600 km, ce corps céleste est plus grand que Pluton, et il semble que de nombreux autres objets à découvrir dans la "ceinture de Kuiper" soient dans ce cas.

Aux yeux des astronomes, Pluton n'est donc plus que l'un des plus gros représentants des corps célestes situés au-delà de l'orbite de Neptune, que l'on nomme transneptuniens. Le statut planétaire de Pluton (voir ci-dessous) a été mis à mal depuis la découverte d'objets tels que Quaoar (1250 km), Orcus (entre 1000 et 2200 km), et Sedna (environ 1700 km). Récemment, d'autres corps comme Haumea (environ 1800 km) et Makemake (entre 1100 et 1800 km) ont également été découverts.

Eris, désormais considérée comme planète naine, a une orbite fortement inclinée de 44°. Elle se situe à une distance d'environ 38 UA au plus proche du Soleil, et s'en éloigne jusqu'à 97 UA lors de son passage à l'aphélie. Elle parcourt son orbite en 557 années.

Ces corps célestes font partie des 23 astéroïdes disponibles dans la Version 9 de nos programmes. Pour les afficher, cliquez sur le menu Options, sélectionnez Planètes et points particuliers. Dans la liste des points programmables (Pallas à Point externe 2), cliquez sur un élément que vous n'utilisez pas, par exemple "Point externe 2". Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur le choix "Astéroïdes". En dessous, cliquez sur le menu déroulant de sélection des astéroïdes (sur la petite flèche à droite du menu). Dans la liste, cliquez sur l'astéroïde désiré. Cliquez sur Ok, puis sur le bouton Réafficher. Vos prochains thèmes indiqueront désormais la position de l'astéroïde avec une abréviation de trois lettres.

 

Sedna :

Sedna a été découvert le 14 novembre 2003, mais l'information n'a été rendue publique que le 15 mars 2004. Il lui a été donné le nom de la princesse Inuit de la mer.

Cet astéroïde (qui a pour numéro 2003VB12 pour les astronomes) est d'un aspect rougeâtre, presque autant que la planète Mars. Situé dans un espace estimé vide par les astronomes, celui-ci est plus rouge et plus lumineux que n'importe quel objet du système solaire. Sedna a une taille légèrement inférieure à celle de Pluton (environ 1700 km contre 2250 km).

Sedna est situé actuellement à une distance équivalente à trois fois la distance entre Pluton et le Soleil. Son orbite est très elliptique, avec un périhélie d'environ 75 UA et une période orbitale de 10.500 années. Son aphélie se trouve à plus de 900 UA. Il est bien au-delà de la "ceinture de Kuiper", et dans ce qui est considéré comme étant la limite interne du "nuage d'Oort". C'est le premier objet du nuage d'Oort qui s'est révélé être un planétoïde approchant la taille de Pluton.

Sedna fait partie des 23 astéroïdes disponibles dans la Version 9 de nos programmes. Pour l'afficher, cliquez sur le menu Options, sélectionnez Planètes et points particuliers. Dans la liste des points programmables (Pallas à Point externe 2), cliquez sur un élément que vous n'utilisez pas, par exemple "Point externe 2". Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur le choix "Astéroïdes". En dessous, cliquez sur le menu déroulant de sélection des astéroïdes (sur la petite flèche à droite du menu). Dans la liste, cliquez sur Sedna. Cliquez sur Ok, puis sur le bouton Réafficher. Vos prochains thèmes indiqueront désormais la position de Sedna avec l'abréviation "Sed".

 

Pluton "rétrogradé" :

En août 2006, des experts de l'Union Astronomique Internationale ont décrété que Pluton ne faisait plus partie du cercle fermé des planètes traditionnelles. Pour l'UAI, est désormais considéré comme "planète classique" tout objet céleste :

  • Qui est en orbite autour d’une étoile (sans être lui-même une étoile) ;
  • Suffisamment massif pour que l’effet de sa propre gravité lui confère une forme quasi sphérique ;
  • Dominant son environnement et ayant « dégagé le voisinage autour de son orbite ».

Les objets répondant aux deux premiers critères mais pas au troisième (cas de Pluton, Cérès et Eris) sont désormais appelés "planètes naines". Tous les autres objets sont regroupés dans la catégorie "petits corps du système solaire".

Il est clair que cette classification astronomique ne changera en rien les habitudes des astrologues, qui continueront à interpréter Pluton de la même façon qu'ils l'ont fait jusqu'à aujourd'hui... De même, nous n'apporterons pas de modifications dans nos programmes pour tenir compte de ce changement de statut astronomique.